Maternité de Bouloukou

Toit de la maternité de Bouloukou

Vous avez généreusement donné de l'argent pour réparer le toit de la maternité de Bouloukou au Mali car il était entrain de s'écrouler sur la tête des mamans et des bébés.

Dans quelques jours je mettrais en ligne des photos de cette réalisation.

Merci à tous les généreux donateurs.                   

 

 

Rapport de visite de Bouloukou le 22 novembre 2010

La maternité fonctionne de mieux en mieux il y a de plus en plus d'accouchements et les consultations prénatales se sont bien développées ce qui fait vraiment plaisir. Aujourd'hui l'entente entre la matrone et les soignants est beaucoup plus sereine. La très grande majorité des femmes vient  accoucher à la maternité mais il reste quelques femmes qui ne peuvent se déplacer au moment de l'hivernage. Le comité de femmes est en place pour gérer la maternité et faire le nettoyage.

Le nombre d'accouchements dépasse les  17 en moyenne par mois sur les huit derniers mois. Le nombre de consultations prénatales ne cesse de monter, il y a en moyenne 19 femmes nouvelles  en consultations prénatales par mois. Les femmes restent deux à trois jours après leur accouchement à la maternité sauf celles qui ont eu des épisiotomies avec sutures dans ce cas la présence à la maternité est  au minimum de six jours.

Les cahiers sont très correctement tenus. Le salaire de « l'infirmier » est de 60 000 fr. par mois et celui de la matrone est de 25 000 fr. ; il me semble que vu l'activité de la maternité il serait souhaitable de revoir ce salaire à la hausse. Au niveau économique, cette maternité fonctionne correctement ; le revenu de l'activité soins est environ de 30 000 fr. par mois et celui des accouchements et des consultations prénatales de 53 000 fr. ; la vente de médicaments peut rapporter jusqu'à 40 000 fr. par mois.

Dans ce village il y a peu d'accidents à l’accouchement malgré beaucoup de très jeunes femmes primipares (15 ou 16 ans). La matrone et l'infirmier  sont souvent obligés de faire des épisiotomies avec sutures. La matrone a mis en place depuis mon dernier passage un examen post-partum pour toutes les femmes huit jours après l'accouchement.

 

La matrone qui a été formée au centre de santé de Faladié est compétente. Elle ne manque jamais une occasion de suivre une formation dans ce même centre de santé. Elle paraît aujourd'hui plus épanouie dans son travail bien qu'elle reste toujours très réservée.

Le matériel est bien entretenu et cette fois-ci correctement rangé. Par contre, aujourd'hui les locaux  paraissent un peu exigus vu l'importance de l'activité de cette maternité. D'autre part il y a des infiltrations par la toiture qui nous font craindre que les locaux se détériorent rapidement.

 

En conclusion, si ce n'était les problèmes de bâtiments, le fonctionnement de cette maternité fait vraiment plaisir à voir. Les progrès sont indéniables et je pense qu'elle peut être citée en référence par rapport à d'autres maternités.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×