Compte rendu de mission Décembre 2017

 

 

RAPPORT D’ACTIVITÉ KOLOÏNA DÉCEMBRE 2017

 FINITION DES TRAVAUX DE LA NOUVELLE CONSTRUCTION

La pelouse avait été très abimée durant les travaux aussi M Tahina et son équipe sont venu repiquer des herbes.

C’est actuellement la saison des pluies et la pousse devrait se faire rapidement.

Après avoir acheté le tissu au Grand-Marché, Madame Micheline a confectionné les rideaux pour les 3 studios ainsi que les couvre-lits.

Au jardin, le bac à compost et déchets menaçant de s’écrouler a été remis en état car avec l’épidémie de peste il était urgent de le restaurer et de mettre des grilles afin que les rats ne puissent plus venir manger dans les déchets.

Trois caméléons ont élu domicile au jardin.

Tout d’abord les filles en avaient très peur et voulaient les chasser, mais nous leur avons expliqué que cet animal fait partie du patrimoine de Madagascar, qu’il est inoffensif et qu’il faut le protéger.

Solange cède sa place à Monderine et Lydie

Maintenant que Solange travaille, elle a laissé son petit emploi en tant qu’employée bénévole au sein de l’ONG Ilo Aina (promotion de l’apiculture moderne à Madagascar), c’est donc Monderine et Lydie, toute deux âgées de plus de 18 ans, qui participent avec bonheur à ce projet.

Les deux jeunes filles sont responsables (sous le regard bienveillant de Tahina), de la gestion du stock, sa répartition dans les différents points de vente de la ville, et de la tenue de caisse. C’est une première expérience professionnelle et d’autonomie pour les deux Koloïnettes qui prennent leur responsabilité très au sérieux. Solange a tenu ce poste durant une année avec Monderine ; Cette expérience lui a permis de faire preuve de maturité et d’assurance dans sa prise de poste à l’Hôtel VATOLAHY.

Ce projet commun entre Aux Amis de Madagascar et Ilo Aina, permettra aux Koloïnettes d’acquérir « un petit job » dès la fin de leurs études et de se construire un petit capital, le temps nécessaire pour trouver un emploi. À terme, Ilo Aina prévoit la création d’emplois fixes.

Ilo Aina oeuvre avec un Comité de villageois

Les Koloinettes participent.

Un comité de villageois a été formé avec une soixantaine de participants ; Dès cette première année de fonctionnement du comité, plus de vingt ruches ont été installées dans la région d’Ibity et un hectare de pieds de caféiers ont été plantés en 2016 par deux jeunes étudiantes de l’université ASJA (partenaire de l’ONG), permettant sous 3 ans de récolter du miel de caféier, et aux paysans impliqués, de récolter leur propre café.

Un travail important s’effectue également au niveau du reboisement de zones totalement désertifiées avec une grande implication des villageois.

Monderine et Lydie, participent aux rencontres afin qu’elles soient totalement impliquées dans l’activité.

Solange concrétise son embauche à l’hôtel Vatolahy

Embauchée en tant que « personnel polyvalent » Solange passe du ménage en chambre, au ménage du restaurant, puis au travail de cuisine et à présent à la gestion au bureau.

Ce projet commun entre Aux Amis de Madagascar et Ilo Aina, permettra aux Koloïnettes d’acquérir « un petit job » dès la fin de leurs études et de se construire un petit capital, le temps nécessaire pour trouver un emploi. À terme, Ilo Aina prévoit la création d’emplois fixes.

 

Le 2 Décembre :

Deux événements exceptionnels au Foyer KOLOINA

ENTRÉE EN AUTONOMIE DE SOLANGE

Une jeune fille effectue son entrée en autonomie, lorsque, possédant un emploi stable, elle a touché son premier salaire. Elle intègre alors le studio mis à sa disposition pour une période de six mois.

Durant cette période, les deux tiers de son salaire sont déposés chaque mois sur son compte à la Caisse d’Epargne, le tiers restant est gardé par la jeune fille pour ses besoins personnels. Au bout du troisième mois, elle participe mensuellement aux frais qu’elle génère concernant l’eau et l’électricité, par une participation symbolique fixée par la responsable du Foyer.

Elle s’engage à acheter sa nourriture et à prendre ses repas de manière indépendante, la cuisine du foyer restant à sa disposition ainsi que le matériel de cuisine.

Ce « Passage » symbolique est marqué par une petite cérémonie d’intronisation avec remise des clés

à la jeune fille par ses tuteurs, lui signifiant ainsi son entrée dans le monde des adultes.

Elle signe la « Charte d’entrée en autonomie ».

Cette entrée en autonomie s’avère extrêmement motivante pour les Koloïnettes qui voient, avec admiration et envie, leur ainée passer dans le monde des grands.

C’est une projection positive sur leur avenir. Pour la plupart, les parents sont sans emploi et aujourd’hui, pour elles, voilà que c’est possible ! … Un exemple pratique, une réalité du terrain, une expérience vécue… une vraie raison de travailler au mieux encore durant le parcours scolaire qui leur est offert, une motivation palpable, qu’aucune parole, aucun encouragement, ne peuvent égaler.

Solange montre ses achats effectués avec sa première paie.

 6 assiettes

 6 verres

pour quand elle s’installera chez elle.

Accueil de 3 nouveaux couples de tuteurs

Les quatre premiers couples de tuteurs ont été rejoints par trois nouveaux, et 2 autres couples sont pressentis. Grâce à ces nouveaux engagements, nous avons abaissé l’âge du tutorat à 16 ans.

M. Romuald et Mme Romualdine : tuteurs de Juliette

M. Bien Aimée et Mme Isabelle : tuteurs de Fabienne

M. Tahina et Mme Miora : tuteurs de Lydie

Ils ont signé la Charte de tutorat en présence de tous les anciens tuteurs.

Les koloinettes partagent avec les enfants des rues

Sur leur propre initiative, une dizaine de jours avant Noël, les grandes aidées par Rosette, ont confectionné des cakes pour les vendre à l’école et dans le quartier afin de récolter de l’argent pour acheter du riz et quelques bonbons, pour offrir, comme le veut la tradition, aux enfants des rues.

Le jour de Noël , Rosette et les grandes koloinettes sont allées au petit marché d’Antsanakely pour offrir des repas et quelques vêtements ; environ 600 enfants cette année d’après les autorités. Il y en a de tous âges et les petits viennent accompagnés des mamans.

Les Koloinettes ont été très heureuses de partager et les enfants ont eu un peu de bonheur en ce jour de Noël, comme tant d’enfants dans le monde.

Beaucoup de « sponsors » ont participé, et cette année, l’un d’entre eux était le « FOYER KOLOINA »

Img 0250Img 252Noel2 2018Noel1 2018

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site